Le 17 décembre passé nous avons réalisé une formation d’agriculture régénérative dans le but de transmettre des connaissances basiques sur la biocénose, la transmutation et le cycle d’éthylène dans le sol. Cette formation prévoyait également une partie pratique qui consistait à élaborer un compost genre bocashi.

La formation s’est terminée par l’évaluation de la chromatologie de quatre échantillons de terre de la plantation même et nous avons pu constater le besoin d’un changement de paradigme.